Actualités & Parutions

Retrouvez les actualités d’alertgasoil™ à travers les partages de l’entreprise et les parutions medias.

11 décembre 2020
Article

Comment le siphonnage et le vol de carburant impactent la rentabilité des transporteurs ?

by a.palli in

Image le siphonnage et le vol de carburant impactent la rentabilité des transporteurs
Body

Comment le siphonnage et le vol de carburant impactent la rentabilité des transporteurs ?

Le vol et le siphonnage de carburant peuvent impacter fortement la rentabilité des transporteurs. On estime à environ 3 à 5 % les pertes liées aux siphonnages internes et externes et aux vols à la pompe, sur un poste de charges (le carburant) pesant environ 30 %.

La rentabilité des entreprises de transport : un équilibre fragile

La rentabilité des entreprises de transport constitue un équilibre fragile. Selon un focus de l’INSEE paru en février 2020, les charges d’exploitation de ces structures sont élevées à cause de forts besoins en consommations intermédiaires, parmi lesquelles le carburant figure en bonne place, avec la sous-traitance, la location de véhicules et le recours à l’intérim.

Ainsi, l’institut estime à 13,4 % le taux de marge des entreprises de transport routier de marchandises. Et leur rentabilité économique à 10,4 %. Ce qui est assez faible et oblige les dirigeants de ces structures à une gestion fine et raisonnée de leurs dépenses.

Quelles sont les principales charges d’un transporteur ?

Toujours selon l’INSEE, les charges se décomposent comme suit :

  • 17 % pour l’achat de matières premières dont le carburant stocké dans les cuves des poids lourds.
  • 3 % pour l’achat de marchandises et autres charges.
  • L’immense majorité (80 %) est constituée par les autres achats et charges externes : 35 % pour la sous-traitance, 35 % pour les carburants non stockés, le crédit bail et le coût des personnels extérieurs, 14 % pour les loyers et charges, 11 % pour l’entretien et les réparations et 5 % pour les assurances.

À tout cela il faut ajouter les charges de personnel qui constituent environ un tiers des charges incompressibles.

Simliateur

Quels sont les points sensibles à surveiller dans les charges de transport ?

Les charges de personnel

Ces charges de personnel représentent environ un tiers des charges d’une entreprise de transport. Cela inclut avant tout les salaires, mais aussi les primes et la gestion sociale : formations, montée en compétences, entretiens individuels. Ce poste est à surveiller particulièrement pour éviter que les coûts n’explosent. Si vous avez des accroissements d’activité ponctuels ou saisonniers mieux vaut embaucher des intérimaires ou des contrats courts, plutôt que des CDI pour lesquels vous n’aurez pas forcément assez de missions pour les occuper à temps plein sur le long terme.

Le carburant

Autre poste majeur de vos charges ? Le carburant. Par exemple un poids lourd qui affiche un PTAC de 25 tonnes et qui parcourt 200 000 kilomètres par an va consommer pour 70 000 euros de carburant. Le tout devant être multiplié par le nombre de véhicules de votre flotte. Les dépenses de carburant peuvent être majorées par certains phénomènes qu’il n’est pas toujours facile de détecter :

  • Le siphonnage externe : il s’agit de personnes mal intentionnées qui prélèvent du carburant directement dans le réservoir. Il peut s’agir de plusieurs centaines de litres à la fois !
  • Le siphonnage interne qui consiste en vols de petites quantités de gasoil à chaque fois. Il est le fait d’un ou de plusieurs de vos employés ou intérimaires.
  • Le vol à la pompe qui reste assez rare. Il survient souvent de nuit dans des zones isolées où la fréquentation est faible.
  • Le gaspillage dû au temps moteur allumé véhicule à l’arrêt (TMAVA) qui peut représenter entre 2,5 à 4,5 % des dépenses de gasoil en plus.
  • Des pleins trop fréquents qui engendrent une perte de productivité et le transport de poids mort dans le camion. Une surconsommation évitable pâr une gestion optimisée des parcours.

La sécurité et le respect de la réglementation

Obligations de sécurité et respect de la réglementation constituent aussi des points qui peuvent augmenter mécaniquement vos charges. Ainsi un chauffeur de poids lourd doit se reposer 11 heures par jour et 45 heures de manière hebdomadaire (24 heures si le temps de repos est récupéré dans les trois semaines suivantes). Ces règles engendrent la nécessité d’attendre que les 11 heures soient écoulées pour que votre employé reprenne le volant. Si vous avez des rotations urgentes, vous devrez utiliser la solution du double équipage, plus souple. Ce qui va augmenter vos charges.

Vous devrez aussi respecter les règles de chargement sans dépasser le PTAC ou le PTRA du poids lourd, sous peine de confiscation du véhicule ou d’amende. Une surcharge inférieure à 5 % est tolérée, mais gardez à l’esprit que tout chargement trop conséquent présente des risques de sécurité et augmente la consommation de carburant. Enfin, le fait que les camions ayant un PTAC supérieur à 7,5 tonnes ne puissent rouler les jours fériés et le week-end (entre le samedi 22 heures et le dimanche même heure) entraîne aussi des coûts qu’il convient de considérer.

Quel est le poids du carburant dans la rentabilité globale d’un transporteur ?

Le carburant représente environ 30 % dans la rentabilité globale d’un transporteur. Autant dire que l’optimisation de sa consommation est un point crucial pour augmenter cette rentabilité. Cela passe par plusieurs éléments, comme un changement d’habitude de conduite (plus fluide avec moins de temps d’arrêts), des pleins moins fréquents, mais aussi des mesures pour détecter et éviter les vols de carburant, quel que soit leur type.

Quel impact peut avoir le siphonnage et le vol de carburant sur la rentabilité des transporteurs ?

Selon alertgasoil™, l’impact des siphonnages internes, externes et des vols à la pompe pèse environ 3 % du poste carburant. Un chiffre indicatif qui peut être très variable en fonction des camions, des périodes et des trajets. Ainsi une rotation effectuée sur des petites routes, au cours de laquelle le chauffeur effectue un plein en rase campagne et dort dans sa cabine sur le bas-côté sera plus vulnérable aux vols et siphonnages qu’un transport sur autoroute.

Comment se protéger contre les vols externes et internes de carburant ?

Il existe plusieurs moyens de lutter contre le vol de carburant, qu’il faut d’abord détecter afin de bien s’en protéger.

Détecter les vols de carburant

Pour détecter les vols de carburant il faut suivre avec précision la consommation en gasoil de chaque poids lourd. Cela est favorisé par des solutions comme celle d’alertgasoil™ : un logiciel d’analyse de la consommation de carburant des camions. Des courbes sont générées par l’outil, ce qui vous permet de constater les pics de consommation anormaux. Très utile pour isoler les siphonnages externes ou internes.

Autre fonctionnalité ? Le contrôle de facturation qui met en évidence la différence (en pourcentage) entre le prix payé à la pompe et le volume de carburant présent en cuve. Un différentiel trop important traduit un vol à la pompe.

Sensibiliser vos chauffeurs

Face aux risques de vol interne, sensibilisez vos chauffeurs sur les sanctions qu’ils encourent. Ce phénomène est souvent le fait d’employés qui souhaitent se ménager un complément de salaire en revendant du carburant. Cela peut traduire des difficultés financières : travaillez avec votre service RH pour détecter plus facilement ces profils à risque et les épauler.

Autre axe de sensibilisation ? Veillez aux habitudes de vos chauffeurs. Conseillez-leur de ne fréquenter que des endroits où il y a déjà d’autres camions et de ne pas réaliser leur plein dans des stations services isolées.


AlertGasoil™ propose des solutions connectées comme une sirène à 110 décibels qui se déclenche lorsqu’une tentative de vol au niveau de la cuve survient.



Le vol et le siphonnage de carburant peuvent impacter la rentabilité de votre entreprise de transport. Il existe différentes solutions pour s’en prémunir : certaines de bons sens, d’autres plus technologiques. La consommation de gasoil est l’un des leviers d’action majeur pour améliorer votre rentabilité : vous pouvez espérer 7 à 17 % d’économies sur ce poste en actionnant plusieurs solutions contre le vol, les pleins et le TMAVA trop fréquents ainsi qu’en sensibilisant vos chauffeurs à l’éco-conduite.

Bouton de teste Ce bouton redigerà le visiteur vers la page Calculateur A réfaire avec une graphique