Actualités & Parutions

Retrouvez les actualités d’alertgasoil™ à travers les partages de l’entreprise et les parutions medias.

05 mars 2021
Article

L’Ecoconduite ou comment animer grâce à la mesure !

by a.palli in Toutes

Image ecoconduite
Body

« Un éco-conducteur est un pilote qui au lieu de faire “ ronfler ” son moteur sait lui faire donner son maximum d’efficacité à moindre consommation. », Bertrand-Olivier Ducreux, ADEME.


Technique de conduite théorisée en 2006, l’écoconduite désigne un comportement de conduite professionnelle et citoyenne permettant de réduire sa consommation de carburant, limiter l’émission de gaz à effet de serre et diminuer le risque d’accident. Elle a pour vertu aussi d’être moins fatigante sans impacter la vitesse commerciale, voire de l’améliorer dans la plupart des cas.


L’objectif est simple : utiliser au mieux les capacités du moteur et des équipements pour pratiquer une conduite souple, à vitesse constante en tirant profit du couple et de l’inertie du véhicule. Petit panorama des bonnes pratiques et indicateurs disponibles sur le marché.






Panorama du marché


Aujourd’hui l’offre écoconduite sur le marché est riche mais peu diversifiée. Que ce soit les offres de télématiciens ou celles des constructeurs directement, les critères et indicateurs employés restent souvent identiques. Et pour cause ! Le « conduire autrement » se base sur des comportements simples et assez génériques. Faisons-en le tour rapidement :

1. Favoriser la conduite à bas régime

2. Limiter sa vitesse (en privilégiant le rapport le plus haut sur la boite de vitesse)

3. Stabilité de la vitesse : maintenir une allure constante

4. Anticipation : éviter de freiner ou d’accélérer inutilement

5. Eteindre le moteur du véhicule lorsqu’on est en stationnement ou en file d’attente


Tous ces indicateurs ont pour vocation d’amener les conducteurs à « rouler mieux », pas forcément moins vite, en adoptant des techniques de conduite ou plutôt une attitude globale. En adoptant une conduite « sereine » au quotidien, un conducteur a un potentiel moyen de diminution de sa consommation de 7 à 10 % en usage moyen mais aussi une réduction sensible de la sinistralité (réduction de 10 à 15 % en moyenne du risque d’accident).


Sur le marché, les offres des constructeurs ont bel et bien le vent en poupe : Optifuel chez Renault Trucks, Scania Driver support, Iveco On…Malheureusement dans des flottes multimarques, il est complexe d’employer les solutions constructeurs car si la façon de mesurer est la même – capteurs – la façon de l’afficher et de l’interpréter est différent d’une marque à l’autre. Imaginez alors, pour comparer 2 conducteurs roulant sur des véhicules différents, le travail d’alignement déjà nécessaire. Et dans le cas où les conducteurs changent de marques plusieurs fois dans la semaine, cela relève simplement du cauchemar pour animer les conducteurs.


En optant pour les télématiciens dits « généralistes », il est possible de s’exonérer de cette problématique. En revanche, 2 autres inconvénients sont à noter :


- la dépendance aux données propres à chaque constructeur, ce qui ne permet pas de comparer 100% des conducteurs sur les mêmes datas

- l’impossibilité d’avoir une granularité dans la notation en appliquant des profils de conducteur ou de conduite (réglage et pondération des indicateurs).


Certains systèmes, universels dans les données (comme dans les marques et modèles équipables) garantissent l’indépendance de la notation mais permettent aussi la création de profils de conducteurs ou de conduite. C’est le cas du système alertgasoil dont le module écoconduite a été intégralement pensé et développé par et pour les formateurs écoconduite de clients.


Et maintenant que fait-on de ces données ?


Une fois les véhicules équipés d’un système de remontée des notations écoconduite, quelle est la suite ? Comme tout outil, sans usage et animation, pas de gain !


Idéalement, l’outil doit se positionner en amont, pendant et en aval de la stratégie de formation des conducteurs :


- en amont, pour identifier les conducteurs à prioriser en termes de formation et d’axes de progrès

- pendant, pour suivre l’impact des actions menées sur la consommation

- en aval, pour s’assurer que les effets de la formation dispensée perdurent dans le temps.


Grâce à un outil de mesure de la consommation, l’objectif est de corréler les données éco-conduite conducteur avec leur impact sur la consommation pour mettre en œuvre des plans d’actions concrets.


Que l’objectif soit :


- l’impact sur la consommation L/100

- la baisse de la sinistralité

- la réduction des coûts de maintenance


La réussite d’une stratégie écoconduite reposera sur l’animation réalisée autour de ces notations. C’est cette animation qui sera notamment en mesure de renforcer le lien social puisqu’elle vise à récompenser ceux qui s’investissent le plus dans l’entreprise et non seulement les « meilleurs ».


Certains applicatifs permettent, via un suivi fin, enrichi de challenge et de modules elearning à valeur ajoutée, une exploitation optimale des données comportementales pour créer implication et émulation des conducteurs. C’est le cas par exemple de Winkkee portée par CO2 service qui, par le biais des données alertgasoil, mobilise le savoir-faire de formateurs de métier dans l’animation quotidienne des conducteurs sur le terrain.


Paroles d’expert : Christophe Juhel, Fondateur de CO2 service & Winkkee


alertgasoil: Christophe Juhel, fort de votre expérience de 20 ans dans le transport, quel regard portez-vous sur l’évolution des systèmes d’éco-conduite proposés sur le marché ?

Après une course effrénée à un nombre d’indicateurs toujours plus grandissant grâce à l’évolution des technologies (notamment de capteurs), cette évolution semble marquer un pas car trop de données ne permettent pas d’apporter la pédagogie facilement pour animer les conducteurs. Si cet outil était réservé avant aux formateurs, les managers des conducteurs veulent maintenant des outils efficaces pour animer leurs collaborateurs avec des indicateurs pertinents et pédagogiques.



alertgasoil: Selon vous, à quel tournant doit-on s’attendre en la matière sur les prochaines années ?

J’ai le sentiment que nous sommes en train de passer du monde technique au monde de l’animation de la performance.


Le manque cruel de conducteurs sur le marché et l’arrivée de nouvelles générations de conducteurs et de technologies de véhicules va accentuer ce besoin car, si dans un temps peu reculé, la consommation était la seule performance ciblée, aujourd’hui les modules éco conduite de dernière génération avec une animation pensée comme axe managérial va produire des effets bien au-delà :


-Animer le conducteur sur son cœur de métier qui est la conduite – et oui, la multiplicité des tâches qu’ils ont intégrées en quelques années, nous fait parfois l’oublier,

-Amélioration des conditions de travail,

-Performance de qualité de service – moins de retard, moins de litiges marchandise,

Comme vous le voyez les effets de bord peuvent être très importants, au-delà de la recherche de la baisse des coûts avec des gains à tous les niveaux : RH / Assurance / Petite casse / Relation client / ….


alertgasoil: quels conseils donneriez-vous à une entreprise de transport qui souhaiterait se lancer dans une stratégie d’animation autour de l’éco-conduite ?


Je crois que pour avoir une efficacité maximum, c’est un projet qui se veut managérial :

-Avoir une vision long terme afin d’éviter les sprints qui essoufflent tout le monde,

-Le baser sur les valeurs de l’entreprise,

-Donner du sens à la démarche pour l’entreprise, mais aussi pour chaque conducteur – pourquoi il est pertinent pour moi de changer de comportement et de m’améliorer dans mon comportement de conduite,

Impliquer tout le monde car les conducteurs ne sont pas un maillon isolé: l’exploitation et le garage car ils ont leur part dans la réussite, les fournisseurs pour la politique de récompense, les clients pour la reconnaissance de la performance.

- Et surtout communiquer, communiquer, communiquer avec fierté de chaque progrès accompli en amenant cette reconnaissance dans la poche du conducteur.


alertgasoil: Est-ce que l'eco-conduite est une question de taille d'entreprise ?


Absolument pas!

La démarche n'est pas réservée à une "élite" bien au contraire! L'eco-conduite a, aujourd'hui, tellement d'avantages à être instaurée (impact social, climat interne, accidentologie, sinistralité, fidélisation des collaborateurs...) que toutes les structures sont gagnantes. Et les structures d'accompagnement à la formation et à l'animation sont autant adaptées aux petites structures qu'aux grands groupes! Donc plus d'hésitation!












Voiture photo créé par freepik - fr.freepik.com