12 March 2021
Article

Geofencing, un atout dans un système de transport intelligent !

by a.palli in

Image geofencing
Body

IMAGE

Aujourd’hui, de nombreux transporteurs installent des boîtiers de géolocalisation dans leur véhicule pour suivre, sécuriser et analyser leurs déplacements. Cette technologie GPS a donné naissance au geofencing, système de gestion qui suit l’activité des véhicules dans le but de réduire les coûts, lutter contre le vol, etc.…

Comment fonctionne le geofencing ?

Une géofence est une barrière virtuelle autour d’un emplacement physique. Cette limite géographique crée une séparation entre cet endroit et la zone qui l’entoure. Le geofencing peut détecter les mouvements à l’intérieur de cette zone clôturée qui peut prendre n’importe quelle taille ou forme, même une ligne droite entre deux points. Les géofences sont créées à l’aide d’un logiciel de cartographie, qui permet à l’utilisateur de dessiner la géofence sur la zone désirée. Elle est constituée de data sur les coordonnées GPS (latitude et longitude) ou, dans le cas d’une géofence circulaire, d’un point qui en forme le centre.

Le geofencing est un outil indispensable aujourd’hui, qui permet de remonter des alertes aux conducteurs et aux responsables du parc lors de leurs entrées ou sorties de ces zones géographiques. Ces données permettent de prendre des décisions stratégiques sur le pilotage quotidien de l’activité.
A la différence de la géolocalisation qui est utilisée pour le suivi géographique de la flotte, le geofencing surveille, alerte, suit et analyse les déplacements sur des zones prédéfinies.

Le saviez-vous ?

Aussi appelé gardiennage virtuel, cette pratique de ciblage peut être utilisée en marketing. Elle permet aux entreprises d’envoyer des offres, de la publicité et du contenu pertinent à l’endroit où se trouvent les clients. Grâce à cet outil, les entreprises peuvent suivre et recueillir des données sur le profil client (big data) et la position géographique dans une zone spécifique. Par exemple, il est possible d’envoyer une publicité à tous les passants jusqu’à 30 jours après leur présence dans la zone avec une stratégie de geofence !

Quels sont les avantages du geofencing dans le secteur du transport ?

Le geofencing, atout considérable dans le secteur du transport de marchandises, permet :

  • L’amélioration du service client. Le geofencing permet à votre entreprise d’être plus réactive et de répondre plus rapidement à un client en faisant intervenir un salarié qui se trouve à proximité de la zone concernée. Le suivi de flotte peut aussi vous permettre d’annoncer à votre client une heure précise d’arrivée ou de le prévenir en cas de retard. En cas de réclamation, le gestionnaire peut visualiser l’historique des informations : heure d’arrivée chez le client, temps passé sur place, heure de départ pour s’en servir sur les interventions suivantes.
  • La facilitation du travail des commerciaux. Le geofencing est un moyen d’optimiser ses journées en organisant ses rendez-vous et son itinéraire pour ne manquer aucun client.
  • La prévention des risques. Lorsqu’un véhicule sort d’une zone prédéfinie ou alors lorsqu’il s’approche d’une zone dite à risques, le geofencing peut permettre de faire le lien entre les bases de données et la localisation GPS. Par exemple, la technologie alertgasoilTM est capable de cibler les zones où le siphonnage est une pratique fréquente et si le véhicule entre dans cette zone, le geofencing alertera le conducteur et permettra d’éviter un potentiel siphonnage de son réservoir.
    Le geofencing est capable de détecter les conducteurs dits « à comportements à risques » en relevant les accélérations faites entre un point A et un point B. Donc dans la même logique que précédemment, si la zone est à risque (produits inflammables, toxiques ou autres), le geofencing peut éviter dans ce cas un potentiel accident en prévenant le conducteur avec une alerte.

  • Justification de la facturation. En plus d’analyser le nombre et la durée des interventions, le temps passé sur un chantier ou chez un client, le geofencing permet de prouver qu’une intervention a bien été réalisée et combien de temps précisément elle a duré.
  • Signalement des vols de véhicules : si l’un de vos véhicules est volé, vous recevrez une notification push vous permettant de le localiser et le suivre. Si les véhicules ne doivent pas sortir du parking la nuit, il suffit de paramétrer une alerte sur le géofence parking et tout mouvement suspect déclenchera une alarme et préviendra les forces de l’ordre.
  • Lorsqu'un transporteur arrive dans un entrepôt, cela lui prend toujours du temps d'avoir les droits d'accès et de trouver où déposer les marchandises. Demain, lorsqu'il s'approchera de l'entrepôt, ce dernier sera automatiquement averti et pourra commencer les démarches en amont. Les accès au site seront préparés ainsi que l'emplacement où stationner le camion. Le transporteur ainsi que l'entrepôt pourront se concentrer sur leur cœur de métier.

    On imagine, dans un avenir proche, que le geofencing permettra d’informer les véhicules lorsqu’ils entrent en Zone à Faibles Emissions (voir l’article sur les énergies de demain) pour déterminer s’ils sont aptes ou pas ou s’ils utilisent le bon carburant. Si les données de la jauge sont corrélées avec les données GPS, le système sera capable d’alerter en cas d’utilisation du mauvais carburant dans le réservoir ou encore si la consommation qu’il en fait n’est pas néfaste pour rentrer dans une ZFE dans le but d’éviter des amendes pour non-respect de la réglementation.

    Les solutions en complément du geofencing dans le TRM

  • Le Corridoring :

    Le Corridoring se base sur le même principe que le Geofencing et utilise également la technologie GPS, mais ici on obligera le véhicule à suivre un couloir de circulation bien défini entre un point A et un point B. Toutes sorties de ce couloir de circulation génèrent une alerte à destination de l’exploitant.

  • L’aide à la navigation :

    L’aide à la navigation est un outil qui fonctionne grâce à la même technologie que le geofencing. Comme son nom l’indique, elle est destinée à guider le chauffeur tout au long du transport. Le chauffeur pourra entrer l’adresse du lieu où il veut se rendre et le système, connaissant la position du véhicule, va calculer l’itinéraire optimal pour se rendre d’un point de départ jusqu’au point d’arrivée. Si le respect des trajets préétablis n’est pas respecté, une alerte est envoyée.

  • Le « pay as you drive »

    Ce concept vise à facturer uniquement les kilomètres réels parcourus et s’en suit donc une tarification plus équitable. Il prend en compte les freinages, les accélérations et l’anticipation des virages.

  • Prestation de transport :

    Le geofencing permet d’apporter une justification aux clients sur la présence des véhicules sur les zones indiquées sur la facture. Il apporte des données réelles que ce soit sur la localisation, les horaires, le carburant utilisé, ou tout autres données facturées.

    L’œil de l’expert : alertgasoilTM

    Trois questions à Alain Heurtin, chef de projet grand compte chez alertgasoiltm.

    1/ Quels sont les avantages du géo repérage pour la gestion de flotte ?

    Les bénéfices sont nombreux pour les entreprises dans le TRM ! Il permet grâce à une application de télématique embarquée de contrôler l’utilisation de son parc. Par exemple, il nous permet de savoir si un véhicule sort de la zone surveillée ou encore connaître les zones restreintes que les véhicules doivent éviter.
    Le geofencing permet également d’analyser l’activité sur un site en particulier comme la durée des trajets pour s’y rendre, la durée des arrêts sur site, la fréquence et le nombre de visites, les horaires. Cela évite aux conducteurs de revenir à l’entreprise pour communiquer les données liées à leur activité. C’est donc une économie de temps et de coût !

    2/ Comment peut-on utiliser le geofencing dans votre secteur ?

    Il est très utile, surtout pour prévenir des zones de stationnement à risques pour les vols de carburant ! Cette fonctionnalité offre pas mal de possibilités, car elle nous permet de faire remonter rapidement les anomalies dans les zones qu’on a ciblées. Et enfin au niveau de la facturation des clients, le geofencing relève le temps de présence sur la zone, ça évite les désaccords.

    3/ Existe-il des utilisations du geofencing atypiques ?

    Il y a plusieurs exemples, mais le plus pertinent peut-être par exemple : une badgeuse dématérialisée qui permet aux employés de s’identifier avec leur smartphone lors des arrivées et départs de l’entreprise. Il suffit de définir la zone dans les locaux de l’entreprise. C’est très pratique autant pour les employés que pour les DRH ! C’est un gain de temps considérable.